Commissaire aux comptes et expert-comptable, deux métiers complémentaires

Commissaire aux comptes et expert-comptable, deux métiers complémentairesVous aimeriez réduire vos charges en vous séparant de votre expert-comptable pour confier la tenue de votre comptabilité à votre commissaire aux comptes ? Votre souhait est irréalisable car le commissaire aux comptes ne peut cumuler ces deux fonctions pour un même client.

Nos explications

Expert-comptable et commissaire aux comptes sont deux métiers aux responsabilités et aux objectifs très différents. Quand l’expert-comptable conseille et accompagne le dirigeant dans sa gestion durant la vie de l’entreprise, le commissaire aux comptes protège et pérennise l’activité de la société, préserve son capital-confiance auprès de ses salariés, actionnaires et partenaires.

Votre expert-comptable et vous

Même si la loi ne vous y oblige pas, vous avez bien fait de confier tout ou partie de votre comptabilité à un expert-comptable, pour pouvoir vous consacrer pleinement à votre cœur de métier.

Sachez qu’il est le seul professionnel extérieur habilité à tenir votre comptabilité. On a généralement recours à lui pour :

  • traiter et analyser les données comptables et financières de l’entreprise,
  • élaborer les comptes annuels de manière conforme à la loi et aux réglementations en vigueur.

Mais son champ de compétences est bien plus large, puisqu’il peut vous conseiller et vous assister dans de nombreux domaines :

  • juridique et fiscal (création, reprise ou transmission d’entreprise,
  • déclarations fiscales, assistance aux contrôles Urssaf, audit contractuel, formalités pour la tenue des AG…)
  • financier (recherche de financements…)
  • social (établissement de contrats de travail, des feuilles de paie…)
  • organisationnel (mise en place d’outils de gestion et de procédures internes…)
  • patrimonial…
Contactez-moi pour échanger sur vos besoins


Votre commissaire aux comptes et vous

De par la nature de votre société, ses effectifs ou l’atteinte de certains seuils financiers, vous avez dû nommer un commissaire aux comptes. Soumis aux règles du Conseil national des Commissaires aux comptes (CNCC), cet expert a prêté serment auprès de la Cour d’Appel.

Ses missions : prévenir, alerter, sécuriser les procédures, de manière à protéger l’entreprise et son environnement.

  • Il certifie vos comptes annuels et les fiabilise pour leur présentation à l’assemblée générale,
  • Il vérifie que les options qui ont été prises respectent les obligations légales et réglementaires,
  • Il vous alerte des dysfonctionnements et des risques auxquels vous êtes exposé (détournement, fraudes…),
  • Il réalise une analyse du contrôle interne et propose des actions d’améliorations en cas de besoin,
  • S’il constate des faits délictueux, il est tenu d’informer le procureur de la République.

On peut lui confier d’autres missions : commissariat à la transformation, commissariat à la fusion et commissariat aux apports.

Deux partenaires complémentaires pour votre entreprise

En résumé, si votre expert-comptable vous guide et vous accompagne au quotidien, votre commissaire aux comptes vous apporte la crédibilité indispensable pour générer et maintenir la confiance des tiers et de votre environnement sur le long terme. Leurs missions sont ainsi complémentaires, mais la législation est claire : un commissaire aux comptes ne peut exercer à la fois son mandat et proposer des prestations d’expertise comptable à un même client !

Contactez nous au 06 69 05 77 76, par email à hv@fidecoouest.fr, pour tous renseignements ou via le formulaire de contact